Le Corridor de Maputo, l’Intégration Régionale et Continentale pour Atténuer l'Insécurité Alimentaire due aux Chocs Commerciaux de la Guerre entre la Russie et l’Ukraine

Thumbnail Image
Date
2023-11-07
Authors
Ngepah, Nicholas
Journal Title
Journal ISSN
Volume Title
Publisher
African Economic Research Consortium
Abstract
Le Mozambique est confronté à une grave insécurité alimentaire, classé 94 ème au niveau mondial et 37 ème en Afrique1, avec une prévalence de sévérité de l'insécurité alimentaire supérieure à 40 % depuis 2017 et des épisodes de ruptures structurelles à la hausse très abruptes dans la série des prix alimentaires correspondant à la pandémie de Covid-19 et à la guerre Russo-Ukrainienne. Il s’ensuit que le Mozambique a un taux de dépendance aux importations céréalières élevé, allant de 40% à 50% depuis 2012.L'Afrique du Sud est le 59ème pays au monde en matière de sécurité alimentaire avec un score de 61,7 sur 100, et le deuxième en Afrique après le Maroc2. La prévalence de sévérité de l'insécurité alimentaire se situe entre 6,9 % et 8 %, avec un taux de dépendance aux importations de céréales compris entre 10 et 20 % depuis 2017. Malgré les notations élevées de l'Afrique du Sud au niveau national, il existe une insécurité alimentaire importante pour certains ménages. Environ 25 % des Sud Africains n’ont pas un accès adéquat à la nourriture en raison des inégalités socioc onomiques et structurelles.
Description
Keywords
Citation