Les Échos d’Un Conflit: l’Analyse de l’Impact Potentiel de la Guerre Entre la Russie et l’Ukraine sur l’Afrique

Thumbnail Image
Date
2023-11-07
Authors
M'boueke, Samson
Gurara, Daniel
Ngui, Dianah
Abebe, Shimeles
Journal Title
Journal ISSN
Volume Title
Publisher
African Economic Research Consortium
Abstract
Le récent conflit entre la Russie et l’Ukraine a mis au premier plan les liens et les dépendances complexes dans l’ensemble de l’economie mondiale. En 2019, la Russie était le troisième plus grand producteur mondial d'énergie et était responsable d'environ un cinquième des exportations mondiales d'engrais. En outre, en 2021, la Russie et l’Ukraine représentaient ensemble 30 % des exportations mondiales de blé. Étant donné que près d’une cinquantaine de pays, en particulier les pays d’Afrique et d’Asie souffrant de déficits alimentaires, dépendent largement de la Russie et de l’Ukraine pour plus de 30 % de leur approvisionnement en blé, la guerre en cours présente de grands risques pour ces pays. Les perturbations de l’approvisionnement en blé, en engrais, en pétrole brut et en huile comestible peuvent avoir des effets en cascade, ayant un impact sur l’inflation et les trajectoires de croissance dans ces pays. Plus précisément, les prix du carburant et des céréales alimentaires représentent plus d’un tiers de l’indice des prix à la consommation dans de nombreux pays africains. La crise s’est déjà manifestée par des perturbations dans le commerce mondial, une flambée des prix des denrées alimentaires et du carburant, une instabilité macroéconomique et des défis sécuritaires accrus. Notre étude analyse les répercussions potentielles de la guerre sur 44 pays africains, en se concentrant sur la flambée mondiale des prix des denrées alimentaires, du pétrole et des engrais qui en résulte. Les résultats prévoient qu'à la suite de ces chocs sur les prix, la plupart des pays africains seront confrontés à des défis tels que la détérioration des termes de l'échange des matières premières, la hausse de l'inflation des prix à la consommation, la baisse du PIB réel et l'affaiblissement du pouvoir d'achat intérieur du dollar américain. De tels effets pourraient persister pendant plus de 3 ans. Tout en soulignant la vulnérabilité de l'Afrique aux fluctuations des prix mondiaux des produits de base, l'étude met également en lumière une opportunité importante: le possibilite pour l'Afrique de s'orienter vers une réduction de sa dépendance vis-a vis des importations et de promouvoir l'autosuffisance dans des secteurs clés. Ces considérations soulignent les implications plus larges des perturbations mondiales sur les économies africaines et le besoin urgent d’une trajectoire économique plus résiliente.
Description
Keywords
Citation